Institut de la Mutuelle

Protéger sa santé est très important, la mutuelle santé est donc une formule utile pour couvrir à moindre ces dépenses qui peuvent vite devenir un frein à votre porte monnaie. La mutuelle est très importante car elle vous évite de débourser des frais de santé qui peuvent vite devenir très important.

Le système étatique français a la réputation d’être assez tourné vers sa population, grâce à des mécanismes de protection, d’encadrement et de prévoyance.

Les mutuelles sont des institutions participatives, qui donnent certes des garanties à tous les souscripteurs d’être pris en charge en cas de problème, mais elles sont également un moyen d’enrichissement pour les promoteurs.

La mutuelle : un marché prospère en France

Le gouvernement favorise, et encadre la prolifération des mutuelles. Grâce aux cotisations individuelles ou collectives des souscripteurs, c’est un marché qui a véritablement le vent en poupe.

Généralement, on distingue trois grands groupes possibles que sont: les mutuelles; les sociétés d’assurance et les institutions de prévoyance. Chaque organisme a mis sur pied un ensemble de codes et de procédures différents les unes des autres, propres à leurs fonctionnements spécifiques.

Les clients ont le pouvoir d’influencer le top management dans le cas des mutuelles, car ils sont sociétaires, et constituent de ce fait l’assemblée générale, qui prend les décisions concernant la gestion de leurs épargnes. Des sites permettent également une concurrence entre les organismes, notamment les comparateurs de mutuelles qui vous proposent en quelques clics de trouver la meilleure mutuelle santé.

Les sociétés d’assurance, quant à elles, constituent de véritables entreprises capitalistes, où les actionnaires dictent leur loi au détriment des épargnants. Pour le cas des organismes de prévoyance sociale, elles se présentent comme des institutions paritaires, où les salariés et les employeurs y sont représentés.

Les études et les statistiques

Les études statistiques montrent la bonne santé des mutuelles qui, depuis quelques années, ne réalisent plus de pertes.

Concernant les assurances-retraites pour l’année 2014 par exemple, les cotisations sont restées stables, soit environ 10,9 milliards d’euros pour les contrats de retraite, et 7,4 milliards pour ce qui est des prestations. Cette bonne santé se traduit également par les statistiques de l’assurance-vie de février 2016, qui montrent une réelle hausse par rapport à l’année 2015, soit des cotisations qui sont passées de 22,7 milliards d’euros à 24 milliards d’euros.

Les besoins augmentant, les Français souhaitent de plus en plus s’entourer de certaines sécurités, d’où de bons résultats réalisés par l’assurance automobile. En 2014, il faut relever que l’assurance automobile des particuliers représentait déjà 31% de la totalité des assurances-dommages et responsabilité civile et 80% du chiffre d’affaires de toute l’activité de l’assurance automobile.

L’étude de novembre 2015 sur les assurances en cas d’accidents corporels à adhésion individuelle en 2014, accentue davantage ce besoin de sécurité qui fait bondir de plus en plus le chiffre d’affaires de ces organismes. 32,3 millions de contrats à adhésion individuelle ont été enregistrés, un record comparé aux années précédentes.